Moto-cross : tout savoir sur la règlementation et sur les assurances spécifiques

Publié le 18 octobre 2018 dans Assurance Deux Roues

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

Le saviez-vous ? Il est strictement interdit d’utiliser une moto-cross sur la route et sur les voies publiques. Il s’agit là d’une moto spécialement conçue pour le sport du même nom, ce qui fait que son usage est limité aux terrains de moto-cross ou sur des chemins privés autorisant ce type de moto.

En France, adultes comme enfants sont tenus de respecter les règlementations en vigueur. Le point sur la pratique du moto-cross et sur les assurances spécifiques à souscrire.

L’utilisation d’une moto-cross en France

En France, il est possible d’utiliser une moto-cross à partir de 6 ans. Il existe des cylindrées adaptées à chaque tranche d’âge :

Pour conduire une moto-cross, il est obligatoire d’être en possession du permis de conduire adapté et de souscrire une assurance moto.

Ce n’est pas tout, car la pratique du moto-cross implique également l’adhésion à un club de moto-cross, l’obtention d’une licence (via le club), l’obtention d’un certificat d’aptitude aux sports motocyclistes (CASM) pour les moto-cross de moins de 125 cc et enfin, un permis moto pour les moto-cross de plus de 125 cc.

Le cas des motos enduro

Si vous possédez une moto-cross spécifique comme la moto enduro, vous pourrez alors rouler sur les voies publiques. C’est d’ailleurs la seule moto-cross autorisée sur la route.

Pour la conduire, il faut obligatoirement être titulaire du permis correspondant à la cylindrée de la moto et également souscrire une assurance moto adaptée.

Souscrire une assurance moto-cross

Comme tous les véhicules à moteur, la moto-cross doit elle aussi être assurée. Le minimum à souscrire est l’assurance de responsabilité civile qui est une garantie couvrant les dommages causés aux tiers.

Généralement, cette garantie est comprise dans la licence moto-cross délivrée par le club de moto-cross. Mais celle-ci n’est pas suffisante pour couvrir les dommages corporels du pilote.

Pour une couverture optimale, il est indispensable de souscrire une assurance garantie corporelle auprès d’un assureur ou auprès du club de moto-cross. Cette garantie vient protéger le pilote en cas de blessures ou de dégâts matériels.

Il peut s’agir de la formule intermédiaire qui peut être complétée avec la garantie dommages matériels, la garantie vol et la garantie équipements ou de la formule tous risques qui offre une couverture plus large et plus complète.

Rappelons que le minimum à souscrire, d’après la loi, est l’assurance au tiers, également appelée l’assurance de responsabilité civile.

Le tarif d’une assurance moto-cross

Le tarif de l’assurance moto-cross va dépendre de la formule choisie et des garanties souscrites. Une assurance au tiers coûtera certainement moins cher qu’une assurance tous risques, mais ne pourra vous offrir la meilleure protection.

Le prix est également calculé en fonction du profil du motard et du type de moto-cross à assurer.

Les autres assurances pour vos véhicules de loisirs