Quels remboursements pour les consultations chez le psychiatre et le psychologue ?

Publié le 24 juin 2021 dans Mutuelle complémentaire Santé

Entre l’épuisement émotionnel, la crise sanitaire et l’enfermement, les cas de dépression ont considérablement augmenté en France. Pour faire face à ces difficultés, vous êtes nombreux à consulter un psychologue ou un psychiatre et à vous interroger sur la prise en charge de ces consultations par l’assurance maladie et les mutuelles santé.

Quelles différences entre la psychologie, la psychiatrie et la psychanalyse ? Quels remboursements attendre pour les consultations chez le « psy » ? Qu’est-ce que le dispositif inédit de prise en charge mis en place dans le cadre de la crise sanitaire ? Le point dans cet article.

Les différences entre psychologue, psychiatre, psychanalyste et psychothérapeute

Aujourd’hui, plus que jamais, il est primordial de bénéficier d’une couverture pour les consultations chez le psy. Or, il n’est pas toujours évident de comprendre les règles de remboursement, car derrière l’appellation de « psy », il y a différents professionnels.

Certains sont médecins spécialistes tandis que d’autres sont des praticiens de la médecine douce. La prise en charge des consultations par l’assurance maladie et les mutuelles santé dépendent de la qualification du professionnel consulté ainsi que du parcours de soins suivis.

Pour bien comprendre comment fonctionnent les remboursements des consultations chez le psy, il faut déjà bien faire la différence entre les différents termes, notamment psychologue, psychiatre, psychothérapeute et psychanalyste.

La méthodologie suivie, l’approche et le champ d’intervention seront différents pour chacun d’entre eux. Les titres de psychiatre et de psychologue sont réservés aux praticiens ayant suivi une formation reconnue. Le psychanalyste doit lui suivre une formation auprès des Sociétés Savantes de Psychanalyse. Quant au titre de psychothérapeute, il est obtenu sans formation particulière.

Il y a donc des différences notables entre ces termes. Le psychiatre est un spécialiste qui peut pratiquer après de nombreuses années d’études en médecine. Il peut prescrire des médicaments et des arrêts de travail. Son rôle est de poser un diagnostic après avoir étudié les symptômes décrits par le patient.

Quant au psychologue, il est tenu d’étudier les sciences humaines et la psychologie pendant 5 ans. Son rôle est simplement d’aider le patient à comprendre son comportement, ses troubles, ses peurs et ses angoisses.

Bon à savoir : même si les psychiatres et les psychologues sont des professionnels ayant suivi une formation obligatoire, seuls les psychiatres sont considérés comme des professionnels de la santé.

Pourquoi consulter un psychiatre ou un psychologue ?

Stress, anxiété, manque de confiance, changements d’humeur brutaux, mal-être… les raisons pour lesquelles les gens consultent des psychiatres et des psychologues sont nombreuses. Or, bien souvent, il faut avoir le déclic pour considérer une éventuelle consultation. Il faut que la personne réalise qu’elle a besoin d’aide. Dans certains cas, la personne doit être encouragée par ses proches ou par son médecin traitant pour franchir le pas.

Le fait de consulter un psychiatre ou un psychologue permet de sortir d’une situation de stress permanent ou de mal-être. Il y a aussi des cas dans lesquels les consultations sont indispensables, notamment pour ceux qui souffrent de véritables pathologies comme la dépression, la schizophrénie, la paranoïa, et les troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

La prise en charge des consultations en psychiatrie et en psychologie par l’assurance maladie

L’assurance maladie ne rembourse pas les consultations en psychologie. Seules les consultations en psychiatrie sont couvertes par la Sécurité sociale. Voyons les différents cas de figure : dans le cadre du parcours de soins coordonnés, les consultations en accès direct spécifique et hors du parcours de soins coordonnés.

Dans le cadre du parcours de soins coordonnés

Vous pouvez vous attendre à un remboursement à hauteur de 70% du tarif de base pour vos consultations chez le psychiatre. Le taux de remboursement dépend du secteur dans lequel le praticien exerce. Pour les psychiatres exerçant au secteur 1 ou ayant adhéré au contrat d’accès aux soins.

Les consultations en accès direct spécifique

Vous pouvez consulter un psychiatre sans que votre médecin traitant vous le recommande. Attention, seules les personnes ayant entre 16 et 25 ans peuvent bénéficier de cette possibilité. En principe, le taux de remboursement est de 70% du tarif de base.

Hors du parcours de soins coordonnés

Pour ceux qui consultent un psychiatre sans que leur médecin traitant le recommande, la prise en charge par l’assurance maladie est de 70% et non de 30% comme c’est le cas pour les autres spécialités médicales. À noter également que le tarif de base au remboursement est moins élevé pour ces séances.

Qu’en est-il de la prise en charge des consultations chez le psychologue ?

Sauf si votre médecin traitant vous réfère à un psychologue exerçant à l’hôpital ou dans un CMP, vous ne pourrez pas obtenir de remboursement de l’assurance maladie pour vos séances chez le psychologue. C’est uniquement dans ce cas que la prise en charge par la Sécurité sociale est possible. La raison pour laquelle les séances chez le psychologue ne sont pas remboursées est simple : un psychologue n’a pas le titre de médecin.

Les mutuelles et les remboursements des séances chez le psychologue

Le seul moyen de bénéficier d’une prise en charge pour vos séances chez le psychologue est de souscrire une mutuelle santé. Là encore, pas toutes les complémentaires santé couvrent les consultations chez le psychologue. Il est donc nécessaire de bien vérifier le tableau de garanties. La prise en charge des aides psychologiques peut être inscrite au niveau du forfait médecines douces.

Quant aux consultations chez le psychiatre, elles sont remboursées par l’assurance maladie, mais ces remboursements ne suffisent pas pour couvrir tous les frais. Une mutuelle santé peut prendre en charge les dépassements d’honoraires. Tout dépendra de formule d’assurance et du niveau de couverture choisis.

Le dispositif inédit de prise en charge psychologique

Comment faire face aux conséquences de la Covid-19 ? Télétravail, isolement, peur de la maladie, manque d’activité, problèmes financiers… Depuis la crise sanitaire, le nombre de syndromes dépressifs a considérablement augmenté en France.

Les professionnels de l’assurance santé souhaitent accompagner les Français dans cette situation de crise et leur proposent une meilleure prise en charge psychologique. Un dispositif inédit a été mis en place pour pallier le manque de remboursement de la Sécurité sociale en ce qui concerne les consultations chez le psychologue.

Le dispositif a été mis en place par la Fédération française de l’assurance, en accord avec la Mutualité française et les institutions de prévoyance. Il s’agit d’un dispositif temporaire qui concerne uniquement les consultations engagées entre le 21 mars 2021 et le 31 décembre 2021.

Il permet de rembourser 4 consultations avec le psychologue dans la limite de 60 euros par séance et par bénéficiaire. Les bénéficiaires habituels du contrat peuvent aussi bénéficier de cette couverture exceptionnelle. Pour bénéficier de ce dispositif, vous devez faire parvenir votre facture à votre mutuelle.

Bon à savoir : la facture doit porter la référence professionnelle du psychologue (numéro ADELI).