Assurance habitation : la vidéosurveillance est-elle recommandée ?

Publié le 29 juin 2020 dans Assurance Habitation

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Pour les assureurs, la vidéosurveillance a de nombreux atouts, car elle se présente comme une solution infaillible dans la résolution de sinistres mais également parce qu’elle prévient les délits et les actes malveillants. En effet, en cas d’incident se déroulant au milieu de la nuit ou en cas d’acte de vandalisme volontaire, les assureurs auront plus de chances de trouver le coupable rien qu’en visionnant les enregistrements.

Or, la question se pose : est-il possible d’économiser sur son assurance habitation grâce à des caméras de surveillance ? Si oui, comment ? C’est ce que nous découvrons dans cet article.

L’assurance habitation et les mesures de protection

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. Mais cela ne veut pas dire que les propriétaires peuvent s’en passer. Cette assurance, bien qu’elle ne soit pas imposée aux propriétaires, est vivement conseillée, car elle permet de couvrir le vol, les dégâts des eaux, les incendies, les catastrophes naturelles et les équipements. En fait, tout va dépendre du type de contrat souscrit. Généralement, les garanties vol et cambriolage sont proposées en option. Sinon, elles sont comprises dans l’assurance multirisques habitation.

Veillez à bien déclarer vos objets précieux comme vos bijoux à votre assureur, car les garanties contre le vol couvrent le bien mobilier courant et tout ce qui se trouve à l’intérieur de la maison, mais pas toujours les objets de grande valeur. D’ailleurs, pour vous assurer contre le vol, votre assureur vous demandera des prérequis. Il s’agit ici d’avoir recours à des mesures de sécurité comme l’installation d’un système d’alarme et d’un système de vidéosurveillance. La raison pour laquelle les assureurs imposent ces installations, c’est pour minimiser les risques de sinistres.

En effet, les assureurs préféreront assurer un client moins à risque. Par exemple, un client qui a installé un système de vidéosurveillance chez lui. Il s’agit ici de rajouter une couche de sécurité supplémentaire et de réduire les risques d’activation des garanties au sein du contrat souscrit. Ainsi, dès que vous installez un tel système de surveillance chez vous, vous devez immédiatement en informer votre assureur. Il pourra revoir les tarifs à la baisse, parce que vous présenterez moins de risques.

Pourquoi faire installer un système de vidéosurveillance ?

Premièrement, parce que le système de vidéosurveillance est l’un des moyens les plus fiables pour repousser les personnes mal intentionnées. En effet, le système va filmer à l’intérieur de la maison, mais aussi à l’extérieur. Si la caméra est équipée d’un système nocturne, vous pourrez être protégé de jour comme de nuit, sachant que la plupart des cambriolages se passent en journée. En principe, ces systèmes comprennent également un lecteur-enregistreur qui permet d’accéder aux images réceptionnées. Vous pourrez même visionner ce qui se passe chez vous à distance.

Deuxièmement, parce que cela peut vous permettre de réduire les coûts de votre assurance habitation. Comme nous le disions, les assureurs peuvent revoir leurs tarifs à la baisse s’ils estiment que vous n’avez que peu de chances d’activer les garanties. En installant un système de vidéosurveillance chez vous, vous pourrez réaliser des économies variant de 15 à 20% sur votre cotisation d’assurance. Autrement dit, plus votre habitation est sécurisée, plus l’assurance est économique !

Rappelons d’ailleurs que l’assurance se base principalement sur les risques et que pour bénéficier des meilleures garanties, il faut faire sa part des choses. Les assureurs tiendront compte des circonstances du vol lors de l’évaluation des dommages et vérifieront que vous avez respecté les mesures de protection requises, comme l’utilisation d’une serrure de sécurité en trois points et l’installation d’une vidéosurveillance.

Bon à savoir : dès que vous faites installer un système de vidéosurveillance chez vous, vous devrez en informer les personnes que vous employez. Vous devrez également déclarer votre système à la CNIL.