Assurance habitation : que devez-vous attendre de la garantie vol ?

Publié le 23 novembre 2018 dans Assurance Habitation

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

La garantie vol n’est pas systématiquement comprise dans l’assurance habitation multirisque. Comme un cambriolage est commis toutes les 90 secondes en France, il est dans votre intérêt de souscrire cette garantie. Sans cette garantie, vous aurez à couvrir vous-même les dommages causés par les vols et les cambriolages. Le point sur la garantie vol de l’assurance habitation !

Faire fonctionner la garantie vol du contrat d’assurance habitation

Pour faire fonctionner la garantie vol de votre contrat d’assurance habitation, il faut qu’un cambrioleur soit entré chez vous par effraction, par ruse, en usant de la force ou en utilisant une fausse clé.

En effet, s’il y a eu un vol par effraction, par escalade de votre habitation, avec menaces, avec violence, avec meurtre ou tentative de meurtre, vous serez couvert par votre assurance habitation. De même si le vol a été commis grâce à un trousseau de fausses clefs ou de clefs volées ou par un personnel de la maison.

Généralement, la garantie vol du contrat d’assurance multirisques habitation prévoit la couverture des équipements et matériels présents dans l’habitation, par exemple :

Bon à savoir : les pertes et les disparitions ne sont pas couvertes par la garantie vol de l’assurance habitation. De même que les soustractions commises par les membres de la famille.

Le vol, le cambriolage et le vandalisme

Il est d’ailleurs très important de distinguer les notions de vol, de cambriolage et de vandalisme. On appelle un vol une intrusion dans le logement dans le but de s’accaparer d’un bien immobilier.

Quant au cambriolage, il représente le vol d’objets dans un domicile, pendant l’absence des occupants ou pendant leur sommeil. Enfin, le vandalisme se définit comme un acte gratuit et isolé de dégradation volontaire du logement, sans pour autant avoir un objectif de vol.

La déclaration de sinistre en cas de vol ou de cambriolage

En cas de vol ou de cambriolage, vous devez dans un premier temps vous rendre dans un commissariat de police ou en gendarmerie. Vous devez leur signaler l’acte et déposer une plainte.

Dans un deuxième temps, vous devrez faire un état des lieux de la situation et envoyer un courrier à votre assureur sous 48 heures. À ce courrier, il vous faut joindre l’accusé de récépissé du dépôt de plainte.

La prochaine étape est de contacter votre assureur. Vous devrez lui décrire la scène de cambriolage et fournir un maximum d’information. N’oubliez pas de lui communiquer votre numéro de contrat d’assurance, la date du vol, la description des dégâts, les circonstances de la situation et l’état estimatif des objets volés. C’est ce qu’on appelle la déclaration de sinistre.

Après avoir reçu et traité votre dossier, votre assureur enverra un expert à votre domicile pour vérifier les circonstances de l’infraction, pour constater les dégâts et pour faire une évaluation des dommages.

Si les circonstances concordent avec celles décrites dans votre contrat d’assurance habitation, votre assureur se chargera alors de vous indemniser. Tout dépendra des conditions et des garanties de votre contrat.

Dans tous les cas, vous devez conserver toutes vos factures d’achat et vos bons de garantie. Prenez également des photos de vos biens pour les mettre dans votre dossier de preuves.

Les critères pour être indemnisé

Certains assureurs exigent la mise en place de moyens de protection dans l’habitation. Ce sont des critères qui vous permettront d’être indemnisé en cas de vol ou de cambriolage. Ils peuvent, par exemple, vous demander d’équiper vos ouvertures de deux systèmes de fermeture, de protéger les fenêtres facilement accessibles avec des volets, des grilles ou des barreaux.

Ils peuvent également vous demander de blinder votre porte d’entrée et de faire installer un système de détection d’intrusion. En cas d’absence prolongée de plus de 15 heures, votre assureur peut vous demander de faire installer d’autres moyens de protection.

Quel est le délai de remboursement ?

En principe, le remboursement se fait dans le premier mois suivant la demande d’indemnisation. En aucun cas, il ne sera possible de bénéficier d’un montant supérieur à la valeur des biens volés ni à la somme pour lequel ils ont été assurés.

Les montants de remboursement seront calculés en fonction de la formule souscrite, s’il s’agit de la valeur à neuf ou de la valeur de remplacement. Enfin, il est à noter que les garanties comportent toujours une franchise et un plafond de remboursement.

Les autres garanties de l’assurance habitation

Nos autres publications autour  de l’assurance multirisque habitation