Comparateur d’assurance voiture sans permis

voiture sans permisLes personnes non titulaires du permis de conduire peuvent conduire quand même. En effet, si vous n’avez pas votre permis de conduire, vous pouvez opter pour une voiture sans permis (VSP), également appelée voiturette. Même si pour conduire cette voiture, aucun permis n’est exigé, il est, en revanche, indispensable de souscrire une assurance auto. Généralement, les mêmes garanties sont proposées dans les contrats d’assurance auto pour véhicules sans permis.

Les caractéristiques de la voiture sans permis (VSP)

Selon l’article R431-4 du Code de la route, une voiture sans permis est un quadricycle léger à moteur. La vitesse maximale de cet engin est de 45 km/h, pour 50 cm3.

Pour conduire ce véhicule, il faut avoir au moins 16 ans et être titulaire du Brevet de Sécurité Routière (BSR) pour les personnes nées après le 1er janvier 1988. Si votre permis de conduire a été annulé, si vous êtes senior ou si vous êtes un conducteur novice sans expérience de la route, vous pouvez très bien conduire une VSP, car aucun permis de conduire n’est exigé.

A savoir qu’il n’est pas possible de conduire une voiturette sur l’autoroute ou sur la voie rapide. La VSP doit être cantonnée à la circulation sur les axes secondaires.

L’assurance auto est-elle obligatoire pour les VSP ?

Nous le disions. Comme pour les véhicules à moteur classiques, l’assurance auto est obligatoire pour les voiturettes. Le minimum à souscrire pour tous les véhicules terrestres à moteur est la responsabilité civile.

Même si la voiturette ne peut dépasser 45km/h, elle peut causer des dommages matériels ou corporels à son conducteur et à des tiers. Appelée l’assurance au tiers, cette garantie permet de couvrir les dommages causés au tiers. Si vous êtes un jeune conducteur et que la voiture sans permis a déjà quelques années au compteur, vous pouvez opter pour cette formule.

Attention, toutefois, car c’est la formule qui protège le moins le véhicule assuré, mais également son conducteur.

Souscrire une assurance voiture sans permis

Pour une protection optimale, il est conseillé de souscrire une assurance auto intermédiaire ou mieux encore, une assurance auto tous risques. La formule intermédiaire, également appelée l’assurance tiers amélioré permet de couvrir le vol, les incendies et les bris de glace.

Quant à la formule tous risques, comme son nom l’indique, elle couvre tous les risques. Si votre voiturette est neuve, pensez à souscrire cette assurance, car elle couvrira vos dommages corporels et matériels en cas d’accident responsable.

En option, vous pourrez souscrire d’autres garanties comme l’assistance 0km, la protection juridique et le prêt de volant à un autre conducteur.

Le tarif d'une assurance VSP

A l'achat, la voiturette demeure assez chère. Les modèles haut de gamme peuvent même dépasser les 15 000 euros. Il paraît donc judicieux de contracter une assurance auto qui prendra en charge les éventuels dégâts. Si vous disposez d'un petit budget,  il est préférable d'opter pour des garanties au tiers, soit le minimum obligatoire.

Pour autant, le prix peut très bien varier selon le profil de l'assuré. Il apparaît évident que l'âge, le lieu d'utilisation de l'automobile mais aussi tout antécédent sont pris en compte dans le calcul.

Selon vos antécédents (et d'autres paramètres), le prix d'une assurance tous risques pour une voiturette haut de gamme peut atteindre plus de 800 euros.

Si la valeur de votre véhicule est faible, que vous choisissez des garanties minimums, vous pourrez trouver une assurance pour un budget  moyen de 400 euros.

Malgré tout, il vous appartient de choisir le niveau de garantie. Au Tiers ou Tous Risques, formule intermédiaire, Assistance permanente, vous trouverez forcément l'assurance qui vous convient. Désormais, toutes les formules intègrent la responsabilité civile.

Même si vous avez provoqué l'accident, vous gardez l'esprit serein. Il existe différentes couvertures. Incendie, tempête, vol, panne, collision avec un autre véhicule, bris de glace, les options s'adaptent à toutes les exigences.

Les documents nécessaires pour s'assurer

Pour assurer un véhicule sans permis, votre compagnie d'assurance ne vous demandera que très peu de documents. Vous devrez simplement fournir la carte grise du véhicule, comme pour toute machine terrestre à moteur.

En effet, l'ensemble des caractéristiques de la voiturette sera nécessaire pour le calcul du montant de la prime annuelle. De plus, ceci permettra à l'assureur de faire figurer le numéro d'immatriculation sur le certificat d'assurance accolé au par-brise.

Si vous êtes né après le 1er janvier 1988, votre assureur exigera également le copie du permis AM, anciennement le brevet de sécurité routière. Après la signature du contrat, vous recevrez en quelques jours une attestation d'assurance accompagnée de la carte verte de votre voiturette.

Comment changer d'assurance ?

La loi Hamon est entrée en vigueur le 1er janvier 2015 afin de pouvoir résilier en toute simplicité son assurance auto. Après un an d'engagement, il est désormais possible de changer d'assurance à tout instant et ce, sans frais ni pénalité.

Pour changer l'assurance de votre voiture sans permis, nous vous invitons dans un premier temps à comparer plusieurs devis d'assurance pour voiture sans permis.

Ensuite, si vous choisissez de changer de compagnie d'assurance, votre nouvel assureur pourra s'occuper des formalités de résiliation à votre place.

Comparateur en ligne assurance voiture sans permis

Vous possédez une voiture sans permis et vous souhaitez comparer les tarifs d’assurance avant de souscrire un contrat ? Vous avez parfaitement raison, car c’est en comparant que vous trouverez les meilleures offres.

Avec notre comparateur en ligne, vous pourrez payer jusqu’à 40% moins cher pour les mêmes garanties. Notre service est  100% gratuit et sans engagement.