Que faut-il savoir sur l’assurance moto au kilomètre ?

Publié le 20 août 2019 dans Assurance Deux Roues

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

L’assurance moto au kilomètre est une formule d’assurance proposée aux conducteurs qui n’utilisent leurs motos que rarement. On l’appelle aussi l’assurance Pay As You Drive (PAYD). Le principe de cette garantie est simple : vous ne payez que les kilomètres que vous parcourez au cours de l’année. Une solution vraiment économique pour les petits rouleurs et pour ceux qui ne dépassent pas 10 000 km par an. Le point sur l’assurance moto au km !

Le principe de l’assurance moto au kilomètre

La formule d’assurance moto au kilomètre a été importée des pays anglo-saxons. Les assureurs en France proposent ce contrat à ceux qui n’ont pas une utilisation fréquente de leurs deux-roues. C’est ce qu’on appelle l’assurance Pay As You Drive (PAYD).

Cette formule consiste à payer une somme variable en fonction de la distance parcourue chaque année, au lieu de la cotisation annuelle des contrats classiques. Elle s’adresse particulièrement aux motards qui roulent moins de 10 000 km par an.

Qui doit souscrire une assurance moto au km ?

En France, il est obligatoire de souscrire une assurance au tiers au minimum pour pouvoir circuler sur les routes. Or, vous pourrez très bien souscrire une assurance moto au km si vous n’utilisez pas beaucoup votre deux-roues.

Si tel est votre cas et si vous possédez une moto de plus de 125 cc, qu’il s’agisse d’un quad, d’une moto classique ou d’une moto scooter électrique. Pour savoir si cette formule vous convient, faites une estimation du nombre de km que vous parcourez en une année.

Pour les petits rouleurs, cette solution s’avère très intéressante, car elle leur permet de faire d’importantes économies sur les cotisations. Ainsi, si vous utilisez votre moto pour les trajets de domicile-travail uniquement, c’est la formule d’assurance à privilégier. De même si vous utilisez votre deux-roues seulement pendant une certaine période de l’année et/ou si vous possédez une moto ancienne ou une moto de collection.

Bon à savoir : l’assurance moto au km n’est pas proposée aux conducteurs de motos de 50 cc, de scooters, de mobylettes et de cyclomoteurs.

Quelle assurance au kilomètre choisir ?

Comme pour tous les autres contrats d’assurance moto, il vous faudra choisir entre l’assurance moto au tiers, l’assurance moto intermédiaire et l’assurance moto tous risques. Évidemment, la formule tous risques est la plus protectrice et la plus sécurisante, car elle couvre un bon nombre de risques comme le vol, l’incendie, la garantie conducteur, l’assistance et le dépannage.

Après, si vous n’avez pas le budget pour une formule tous risques, vous pourrez choisir l’assurance moto intermédiaire qui couvre le vol et l’incendie, en plus de la responsabilité civile.

La collecte d’information en temps réel

Attention, toutefois, car la souscription de l’assurance moto au kilomètre implique l’installation d’un boîtier électronique GPS sur le deux-roues. Une installation à la charge de l’assureur qui a pour but de collecter diverses informations en temps réel comme la vitesse, la durée de la conduite, le type de routes empruntées et les dates et horaires de déplacement. Ces informations permettent aux assureurs de calculer le montant de la prime.

Aussi, il faut savoir que ce système de géolocalisation permet au conducteur de retrouver sa moto en cas de vol et d’envoyer un signal d’urgence après une panne.

Bon à savoir : les assureurs qui proposent l’assurance moto sont tenus de protéger les informations des assurés en vertu de la loi sur la protection des données de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

Les points à vérifier avant la souscription de l’assurance moto au km

Rappelons que l’assurance 0 km est réservée aux conducteurs qui prennent la route de manière occasionnelle. Si vous dépassez les 10 000 km par an, attendez-vous à vivre une mauvaise expérience, car une surprime peut être appliquée.

Il est donc nécessaire de bien définir le nombre de kilomètres que vous parcourez annuellement avant d’envisager la souscription de ce contrat d’assurance. Enfin, n’hésitez pas à comparer les prix, les garanties, les conditions et les exclusions au moment de la souscription.