Assurance moto : faut-il assurer les deux-roues au garage ?

Publié le 30 mai 2019 dans Assurance Deux Roues

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

Bien souvent, les motos anciennes et les motos de collection restent au garage, car les propriétaires roulent seulement lors de la saison estivale. Si vous n’utilisez pas votre moto et si elle reste au garage, sachez qu’il vous faut quand même l’assurer. Le minimum à souscrire, d’après la loi, est l’assurance au tiers. Qu’appelle-t-on l’hivernage ? Existe-t-il une assurance spécifique pour les motos qui ne roulent pas ? Explications.

Le point sur l’hivernage

La notion d’hivernage d’un deux roues, correspond à une moto qui est utilisée seulement quelques mois pendant l’année, comme la moto de collection et la moto ancienne.

La moto peut également être non roulante, c’est-à-dire jamais conduite sur la voie publique pour diverses raisons : en cours de montage, inaptitude temporaire à la conduite ou panne, entre autres. Dans ce cas, un contrat d’assurance moto spécifique peut être proposé, comme l’assurance garage mort.

D’autres raisons expliquent pourquoi les deux-roues sont laissés au garage, par exemple en cas de réparation ou de véhicule acheté avant l’obtention du permis de conduire.

L’assurance au tiers est obligatoire

Comme pour tout véhicule terrestre à moteur, il faut tout de même souscrire une assurance pour la moto laissée au garage. En effet, dès que vous disposez d’une carte grise, votre moto doit obligatoirement être couverte par une responsabilité civile. Ceci s’applique même si votre moto n’est pas homologuée pour la voie publique.

Pour ne pas payer d’assurance moto pour un deux-roues non roulant, il faut démonter les roues, retirer la batterie et ôter le réservoir d’essence et le vider. En d’autres termes, il faut minimiser les risques que présentent le véhicule, notamment les risques d’incendie et d’explosion.

Pourquoi souscrire une assurance moto garage mort ?

Si votre deux-roues ne roule pas, vous pourrez souscrire une assurance moto garage mort. Ce contrat concerne particulièrement les motos en panne et inaptes à rouler et aussi ceux dont le permis de conduire a été suspendu et qui ont conservé leur moto. Si vous n’avez souscrit aucune assurance pour votre moto au garage, votre véhicule ne sera pas couvert en cas d’incendie. Votre assurance habitation ne pourra pas intervenir pour vous indemniser.

L’assurance moto garage mort peut être souscrite sous la formule au tiers ou tous risques. La solution la moins onéreuse est évidemment l’assurance au tiers, car elle se limite à la garantie de responsabilité civile. En cas de dommages causés par votre véhicule comme les incendies et les explosions, vous pourrez être couvert.

Bon à savoir : l’assurance moto garage mort est généralement proposée à un tarif moins élevé que l’assurance moto au tiers.

Le cas des motos de collection au garage

Pour une protection optimale, notamment s’il s’agit d’une moto ancienne ou une moto de collection, il est conseillé de souscrire d’autres garanties optionnelles. Vous pourrez souscrire une garantie vol, car les risques de vol sont élevés lorsqu’il s’agit de deux-roues de valeur. Pour en savoir plus sur les garanties adaptées, nous vous recommandons la lecture de notre article sur l’assurance des motos de collection.

Retirer les garanties non utiles durant une période définie

Enfin, il faut savoir que si vous disposez déjà d’un contrat d’assurance moto mais que vous n’êtes plus en mesure de rouler pendant quelques temps, vous pourrez faire retirer les garanties jugées non utiles pour une période définie. D’ailleurs, grâce à la loi Hamon, vous pourrez changer d’assurance sans frais ni pénalités si votre police a plus d’un an et si votre assureur refuse de modifier les garanties de votre contrat d’assurance moto.