COMPAREZ LES ASSURANCES VIE


 

JE COMPARE LES ASSURANCES VIE

Si l’assurance vie est l’un des placements préférés des Français, ce n’est pas pour rien. Cette solution d’épargne fonctionne comme un véritable couteau suisse pour investir. Quel que soit votre âge, vous pouvez investir sur ce contrat. Il s’agit là d’un produit incontournable et très polyvalent qui vous permet d’investir en euros, mais aussi en actions et dans l’immobilier.

Comment fonctionne l’assurance vie ? Quels sont ses avantages ? Comment choisir et ouvrir une assurance vie ? Quelles différences entre l’assurance vie et l’assurance décès ? Voici tout ce que vous devez savoir sur l’assurance vie.

Le fonctionnement de l’assurance vie

Avant tout, voyons comment fonctionne une assurance vie. S’il y a bien une solution d’épargne à long terme rentable, c’est l’assurance vie. Ce produit est parfait pour investir sans payer d’impôt sur les intérêts générés. Contrairement au plan d’épargne en actions (PEA), l’assurance vie n’est pas limitée aux actions.

Vous pouvez investir dans des fonds euros garantis, dans des actions ou dans l’immobilier. C’est vous qui choisissez. Concrètement, l’assurance vie est un contrat par lequel votre assureur s’engage à vous verser une rente ou un capital moyennant une prime. Le versement dépendra du type de contrat souscrit.

Qui sont les acteurs d’un contrat d’assurance vie ?

Les deux grandes familles de produits de l’assurance vie

Une assurance vie se compose de deux familles de produits :

Le fonds euros

C’est un support sécurisé qui comporte une garantie en capital offerte par l’assureur. Il n’y a pas de risques de pertes sur ce type de fonds. Chaque année, les intérêts sont versés sur le contrat au 31 décembre N. Les intérêts que vous accumulez sont définitivement acquis avec l’effet cliquet. Le rendement du fonds euros se compose d’un taux technique et de la participation aux bénéfices.

Les unités de compte (UC)

Une unité de compte (UC) est un support d’investissement qui n’offre pas de garantie en capital. Vous pouvez investir dans différentes classes d’actions. Il peut s’agir des OPCVM (fonds d’actions et/ou obligations), des trackers (paniers d’actions répliquant un indice), des SCPI, des SCI ou des OPCI.

Il faut toutefois noter que le rendement peut être négatif en cas de baisse des marchés financiers, ce qui engendre une moins-value pour le souscripteur, soit la perte d’une partie du capital investi. En contre-partie du risque en capital, le taux de rendement espéré est plus élevé que sur le fonds en euros.

La différence entre l’assurance vie et l’assurance décès

À noter qu’il y a l’assurance en cas de décès et l’assurance en cas de vie. Voici les différences entre ces deux contrats :

L’assurance en cas de vie

Si vous souscrivez ce type de contrat, le risque assuré est votre vie. À l’échéance du contrat, si vous êtes toujours en vie, vous obtiendrez un capital. Vous pouvez aussi désigner un bénéficiaire qui recevra le capital à l’échéance.

L’assurance en cas de décès

Ici, le risque se réalise si vous décédez avant le terme du contrat. Le capital majoré ou minoré des plus-values sera versé au bénéficiaire que vous désignez dans le contrat. Cela veut aussi dire que le bénéficiaire devra être différent du souscripteur.

Il est donc très important de noter que l’assurance vie n’est pas une assurance décès. C’est avant tout un produit d’épargne contrairement à l’assurance décès qui est un produit de prévoyance.

Les avantages de l’assurance vie

Entre l’optimisation financière, la gestion souple et le régime fiscal d’exception, il est clair que l’assurance vie présente des avantages non négligeables. C’est un excellent outil pour préparer sa succession.

Parmi les avantages de cette solution d’épargne :

Assurance vie : quels sont les types de versements ?

Les versements périodiques

En tant que souscripteur, vous vous engagez à effectuer un versement en fonction d’un calendrier mensuel, trimestriel ou annuel. Choisir le mode de versement périodique, vous avez la possibilité de faire des versements complémentaires.

Les versements libres

Si vous choisissez le mode de versement libre, vous décidez vous-même du montant et de la date du versement. Attention, car certains contrats peuvent exiger le versement d’un montant minimum.

Le versement unique

Si vous le souhaitez, vous pouvez réaliser un seul versement. Il s’agit d’un versement unique effectué au moment de la souscription.

Comment choisir et ouvrir une assurance vie ?

Le mode de gestion de l’assurance vie

Vous devez dans un premier temps choisir le mode de gestion de l’assurance vie. Vous aurez le choix entre la gestion libre et la gestion pilotée.

Choisir un contrat d’assurance vie

Pour bien choisir une assurance vie, vous devez faire des comparaisons. Les offres sont toutes différentes, et il vous faudra être très sélectif. En utilisant un comparateur en ligne, vous pourrez en quelques clics comparer les offres, les conditions, et les prix. Le contrat devra être choisi en fonction de votre profil et de votre objectif (sécurité, immobilier, bourse, etc.).

Ouvrir un contrat d’assurance vie

Pour anticiper les avantages fiscaux, il faut ouvrir l’assurance vie le plus tôt possible. Vous pourrez ouvrir un contrat avec une petite somme et graduellement augmenter les montants des versements.

Si vous avez choisi la gestion pilotée, le courtier vous proposera un profil que vous devez valider selon votre objectif. Si vous avez opté pour la gestion libre, vous définissez vous-même votre allocation. Certains contrats sont accessibles avec seulement 300 euros et en 100% fonds euros.

Si vous ne souhaitez pas d’unités de compte ou que vous ne savez pas dans l’immédiat quelles unités choisir, vous pourrez choisir la gestion libre et allouer 100% en fonds euros.

Trouver une assurance vie

Vous pourrez ouvrir une assurance vie auprès :

À savoir que la banque ou le courtier est l’intermédiaire, et que votre argent sera chez l’assureur.

En cours de contrat

Durant la vie de votre contrat d’assurance vie, vous êtes libre d’effectuer des versements ou non. À savoir d’ailleurs que la déclaration fiscale se fait seulement en cas de rachat. Certains contrats peuvent être gérés directement en ligne (versements, rachats, arbitrages entre fonds, et mises en place d’options).

Les frais du contrat d’assurance vie

Comment débloquer votre assurance vie ?

Comme mentionné, il est possible de récupérer les sommes placées sur le contrat d’assurance vie à tout moment. Le retrait peut être fait de manière partielle (libre), partielle programmée ou à l’avance. Si vous faites un rachat partiel programmé, vous pourrez vous constituer des revenus réguliers pour votre retraite.

Il vous faudra toutefois un montant minimum sur le contrat. Si vous ne souhaitez pas faire de rachat partiel, vous pouvez demander une avance à la compagnie d’assurance vie. Il s’agit d’un prêt moyennant intérêts qui n’est pas imposable et qui ne diminue pas la valeur du contrat.

Clôturer le contrat d’assurance vie

Si vous souhaitez clôturer votre contrat d’assurance vie, vous devrez faire un rachat total. Votre assureur se chargera de vous verser la valeur de rachat de votre contrat. Or, pour conserver l’antériorité fiscale et avoir la possibilité d’effectuer un nouveau versement dans le futur, vous pourrez faire un rachat partiel et laisser le minimum demandé par la compagnie d’assurances pour conserver le contrat.

Continuez votre visite