Assurance santé chien et chat : qu’en est-il de la limite d’âge ?

Publié le 21 mai 2019 dans Assurance Animaux

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Le fait d’accueillir un chien ou un chat chez soi est synonyme d’engagement et de responsabilité. Une vraie aventure tant pour l’animal de compagnie que pour le propriétaire et sa famille.

Or, pour que votre fidèle compagnon puisse profiter des meilleurs soins de santé, il est fortement conseillé de lui souscrire une mutuelle adaptée. Il est également judicieux de se renseigner sur les limites d’âge pour assurer un chien ou un chat.

La mutuelle santé chien et chat, quelle importance ?

Comme les humains, les animaux ont eux-aussi besoin de soins en santé. Car une blessure, un accident ou une maladie peut vite arriver et bouleverser la vie de l’animal, il est nécessaire de lui souscrire une assurance santé adaptée.

C’est qui viendra couvrir les diverses visites chez le vétérinaire et les différentes soins requis. Bien que l’assurance chien/chat n’est pas obligatoire, il est fortement conseillé d’en souscrire une, car les frais vétérinaires peuvent être très coûteux.

Avec la bonne mutuelle santé pour animaux, vous bénéficierez des meilleurs remboursements pour votre animal de compagnie. Vous pourrez être remboursé pour les différentes consultations chez le vétérinaire, pour les vaccins obligatoires et facultatifs, pour les examens complémentaires demandés par le vétérinaire et pour les médecines douces comme les séances d’ostéopathie et de kinésithérapie.

Bon à savoir : les mutuelles pour animaux fonctionnent exactement comme celle des personnes. La cotisation se fait mensuellement et les frais de vétérinaire sont totalement ou partiellement remboursés par l’assureur après lui avoir soumis les factures originales.

La mutuelle chien/chat selon le profil de l’animal

Avant de souscrire une assurance pour votre chien ou votre chat, pensez à bien vous renseigner sur les limites d’âge. Dépendant de la compagnie d’assurance, il peut y avoir des exclusions et des limites.

De manière générale, l’âge minimal est fixé à 3 mois et l’âge maximal est fixé à 8 ans. Si l’animal est exposé fréquemment aux risques, l’assureur peut refuser de le couvrir. Tout va dépendre donc du profil de l’animal, de ses antécédents médicaux et des risques qu’il présente.

La limite d’âge pour la souscription d’une mutuelle chien

Malheureusement, les chiens âgés de plus de 10 ans peuvent avoir des difficultés à trouver une mutuelle. Pour les assureurs, l’âge avancé du canin représente des visites chez le vétérinaire plus coûteuses et plus régulières.

Il existe également le risque de présenter une maladie dans un avenir proche. Certaines compagnies d’assurance refusent d’assurer un animal après ses 5 ans alors que d’autres assureurs proposent une formule adaptée à la vieillesse de l’animal avec une contrepartie financière.

Le bilan de santé de l’animal est primordial

Tous les chiens et chats ne nécessitent pas les mêmes prestations. Pour savoir quelles prestations sont indispensables, il est judicieux de commencer par un bilan de santé de l’animal.

En fonction de sa race, de ses antécédents médicaux et de son âge, l’assureur vous proposera une mutuelle santé pour garantir les frais vétérinaires de votre chien ou de votre chat.

Il faut, par ailleurs, savoir que certaines races de chiens sont plus vulnérables aux maladies que d’autres. Le risque et la cotisation peuvent donc être plus élevés.

Le bilan de santé va également servir à certifier que votre animal de compagnie est en parfaite santé, ce qui peut annuler certains délais de carence.

D’ailleurs, pour qu’il puisse être assuré, le chien doit être à jour dans ses vaccins, notamment contre les maladies suivantes :

  • L’hépatite
  • La maladie de Carré
  • La parvovirose
  • La leptospirose

De plus, il doit être tatoué ou posséder une puce électronique. De même, pour bénéficier des garanties du contrat, il ne doit pas présenter des maladies chroniques, héréditaires ou congénitales.

Il est également utile de souligner qu’il est tout à fait possible d’assurer un chien malade ou accidenté. Rapprochez-vous de votre assureur pour en savoir plus sur le sujet !