Locataire : comment bien choisir son assurance habitation ?

Publié le 10 décembre 2018 dans Assurance Habitation

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Il n’est pas toujours évident de se retrouver devant le nombre croissant d’offres d’assurance habitation pour locataires. Dans cet article, nous allons voir les solutions disponibles et leurs enjeux.

Pour rappel, l’assurance des risques locatifs est une assurance que les locataires doivent obligatoirement souscrire, car ils disposent de droits et de devoirs vis-à-vis des propriétaires. Le point sur l’assurance habitation pour le locataire !

L’assurance risques locatifs, une obligation pour le locataire

Si vous êtes locataire, vous devrez obligatoirement souscrire une assurance risques locatifs. Vous devrez remettre votre attestation au propriétaire au moment de la signature du bail. Il s’agit là d’une assurance qui couvre les dommages causés à l’habitation ou à l’immeuble pour différents types de sinistres.

D’après la loi, tous les locataires sont obligés de réparer les dégâts qui ne sont pas liés à un vice de construction ou à un mauvais entretien du propriétaire. En souscrivant cette assurance, vous respectez vos obligations et vous évitez les mauvaises surprises financières.

L’assurance des risques locatifs permet de réparer les dommages causés par un incendie, par une explosion ou par un dégât des eaux. Elle ne couvre pas les dommages causés aux voisins et les dommages causés à vos biens. Ces risques doivent être couverts par d’autres contrats d’assurance.

Enfin, chaque année, le locataire est tenu de renouveler son contrat d’assurance, sinon le propriétaire risque de résilier le bail sans préavis si une clause a été prévue en ce sens. À noter, cependant, que cette garantie n’est pas obligatoire dans le cas d’une location meublée, d’une location saisonnière et de la location d’un logement de fonction.

La garantie recours des voisins et des tiers

Généralement, la garantie recours des voisins et des tiers est proposée en même temps que l’assurance risques locatifs. Cette assurance permet de couvrir les mêmes risques que la garantie risques locatifs lorsque ceux-ci endommagent les biens des voisins et des tiers.

Sont donc couverts, les dommages causés par les incendies, les explosions et les dégâts des eaux qui se produisent chez vous et qui endommagent les biens des voisins. Pour couvrir vos biens personnels, vous devrez nécessairement souscrire une assurance multirisques habitation.

L’assurance multirisque habitation

Pour une protection optimale, vous pourrez souscrire une assurance multirisque habitation. Cette assurance permet de couvrir vos meubles, vos vêtements, vos appareils électroménagers, vos objets de valeur et les embellissements effectués dans le logement, comme la peinture, le papier peint et l’aménagement de la cuisine et des pièces d’eau.

Différents risques sont couverts par cette assurance : incendie, explosion, dégât des eaux, catastrophe naturelle, catastrophe technologique, attentat, émeute et acte de terrorisme. Ce sont les garanties de base proposées dans le contrat MRH.

En option, vous pourrez souscrire d’autres garanties comme la responsabilité civile vie privée pour couvrir les dommages matériels, immatériels et corporels que vous pourriez causer à un tiers dans le cadre de la vie courante, la protection juridique, la garantie vol et vandalisme et la garantie aménagements extérieurs, par exemple. La garantie des risques locatifs est comprise dans le contrat multirisques habitation.

Le cas de la colocation

Si vous êtes en colocation, vous devez veiller à ce que tous les colocataires soient couverts par une assurance habitation adaptée. En tant que locataire, vous pouvez choisir de couvrir tous les colocataires sous un seul contrat ou de souscrire des assurances individuelles.

Le propriétaire de l’habitation ou de l’immeuble peut également décider de souscrire une assurance habitation pour le compte des colocataires en y indiquant leurs noms et en répercutant le montant de la prime dans le coût du loyer.

Dans tous les cas, le propriétaire demandera à voir votre attestation d’assurance au moment de la signature du bail et au moment de la remise des clés.

En conclusion

Pour résumer, le locataire est obligé de souscrire une garantie risques locatifs pour être en règle et pour pouvoir louer un bien non meublé. S’il souscrit une assurance multirisques habitation, il sera alors déjà couvert. Il sera également tenu de souscrire une garantie recours des voisins et des tiers.

Pour trouver le contrat qu’il vous faut, utilisez notre comparateur d’assurance habitation. En comparant les prix, vous arriverez à faire d’importantes économies sur vos cotisations !

Nos autres publications autour de l’assurance habitation