Assurance auto : dans quels cas choisir la formule au tiers ?

Publié le 2 avril 2020 dans Assurance Auto

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Au moment de souscrire votre assurance auto, vous devrez choisir entre trois formules : assurance au tiers, assurance intermédiaire et assurance tous risques. Même si la formule tous risques offre la meilleure protection, elle se trouve être aussi la plus coûteuse.

À l’inverse, l’assurance au tiers est plus abordable, mais demeure moins protectrice. En fait, elle ne couvre que la simple responsabilité civile et donc les dommages causés aux tiers. Il existe des cas spécifiques où la souscription d’une assurance auto au tiers peut s’avérer intéressante. Explications.

L’assurance auto tiers, entre protection minimale et coût faible

Le choix d’une assurance auto ne se fait pas sans réfléchir. Avant de choisir une formule, vous devrez évaluer plusieurs critères, dont le budget dont vous disposez, le niveau de couverture souhaité et la valeur de votre véhicule ainsi que son usage.

Pour payer le moins cher leur assurance auto, les conducteurs se tournent souvent vers la formule au tiers. Or, ce niveau de couverture n’est pas adapté aux véhicules neufs et aux véhicules de grande valeur. Il s’adresse plutôt aux véhicules anciens et peu utilisés. Si votre voiture affiche un kilométrage important, une formule au tiers sera largement suffisante. Il en est de même si votre budget est limité et si votre profil de conducteur est jugé à risques.

Sans conteste, le principal avantage de cette assurance est sa cotisation faible. Comparée aux autres formules d’assurance auto, celle-ci se trouve être plus accessible. Son coût est très avantageux pour les conducteurs qui n’ont pas les moyens de payer une assurance auto tous risques.

Si vous ne provoquez aucun accident responsable, vous pourrez accumuler vos bonus et ainsi réduire les cotisations de votre assurance de responsabilité civile. Or, il est utile de souligner qu’en cas de faute de conduite, de vol du véhicule ou d’incendie accidentel, vous pourriez avoir d’autres frais à régler. Vous devrez donc adopter une conduite responsable et vous assurer de ne pas commettre de délits.

Comment fonctionne une assurance auto au tiers ?

En France, il est obligatoire de souscrire au minimum l’assurance auto au tiers, aussi appelée l’assurance de responsabilité civile pour pouvoir conduire un véhicule terrestre à moteur. Cette assurance interviendra seulement en cas de dommages corporels, matériels et immatériels causés à des tiers dans le cadre d’un accident.

Par exemple, des passagers, les piétons, des cyclistes ou les autres conducteurs. Un conducteur blessé ne pourra demander une indemnisation pour les dommages corporels subis, car ils ne sont pas couverts par cette garantie. De même que les dommages causés à son véhicule. Concrètement, en cas d’accident et de dommages causés à des tiers, votre assurance indemnisera les personnes concernées.

Si vous êtes victime d’un accident provoqué par un autre conducteur, c’est son assurance de responsabilité civile qui interviendra pour vous indemniser. Il se peut aussi que l’autre conducteur ne soit pas assuré. Dans ce cas, c’est le fonds de garantie des assurances qui prendra le relais et qui vous indemnisera.

En d’autres termes, avec la simple assurance auto au tiers, vous n’obtenez aucune indemnisation, que vous soyez blessé ou que votre véhicule a été endommagé. Vous ne pourrez pas demander une indemnisation en cas d’incendie, de vol ou de vandalisme de votre voiture. Enfin, dans la plupart des cas, le prêt de voiture à un autre conducteur n’est pas possible avec cette formule d’assurance.

Bon à savoir : si vous manquez à l’obligation de la garantie de responsabilité civile, vous serez coupable d’un défaut d’assurance et vous serez passible d’une amende de 3750 euros et d’autres peines complémentaires. Vous risquez également la suspension de votre permis, voire pire, son annulation.

L’assurance auto au tiers étendue et l’assurance auto intermédiaire

Heureusement, la plupart des assureurs proposent une formule améliorée de l’assurance au tiers. Appelée l’assurance au tiers plus, celle-ci inclue d’autres garanties supplémentaires comme la garantie de défense pénale ou de recours suite à un accident, la garantie dommages corporels du conducteur et l’assistance panne 0km.

Dépendant de la compagnie d’assurance, une garantie de protection juridique peut également s’ajouter à votre contrat d’assurance auto et ainsi vous faire bénéficier d’une couverture plus large. Quant à la formule auto intermédiaire, elle se présente comme un bon compromis entre la formule basique au tiers et la formule tous risques. Vous profiterez de garanties parfaitement adaptées à vos besoins et d’un contrat d’assurance personnalisé.

Enfin, si vous recherchez une solution d’assurance complète vous offrant un niveau de couverture optimal, si votre crédit auto est en cours ou si votre véhicule est neuf ou régulièrement utilisé, vous pourrez souscrire une assurance auto tous risques.

Cette formule vous permet de rouler l’esprit tranquille, car elle couvre la plupart des sinistres potentiels comme les bris de glace, les collisions, les incendies, les vols, les actes de vandalisme et les tempêtes. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour savoir quelle formule convient le mieux à vos besoins. Vérifiez également les conditions et les exclusions avant de signer le contrat.