Voiture immobilisée : quelle assurance choisir et pourquoi ?

Publié le 14 octobre 2019 dans Assurance Auto

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Selon le Code des assurances, tous les véhicules terrestres à moteur doivent être couverts par une assurance. En effet, l’article L211-1 précise que tous les véhicules doivent être assurés, qu’ils circulent ou non. Mais qu’en est-il des véhicules hors d’état de rouler ? Faut-il souscrire une assurance pour une voiture immobilisée ? Si oui, quelle assurance choisir ? Réponses dans cet article.

Les véhicules immobilisés et l’assurance auto

Il peut arriver qu’à cause d’une incapacité médicale de conduire ou d’une hospitalisation, vous soyez amenés à laisser votre véhicule au garage. Pour qu’une voiture soit considérée comme immobilisée, il ne suffit pas de placer la voiture sur des chandelles. Pour les assureurs, un véhicule, même hors d’état de rouler, représente un risque pour les tiers. Même à l’arrêt, le véhicule peut être à l’origine d’un incendie.

Lorsque cela arrive, c’est le propriétaire de la voiture qui en est le seul responsable. De même, le véhicule peut lui-même être victime de dommages causés par un sinistre originaire de votre habitation ou de celle d’un voisin. Pire encore, il peut être volé et causer d’importants dommages matériels ou corporels lors du périple du voleur. En France, il est donc obligatoire d’assurer un véhicule hors circulation, sauf si vous retirez les roues, démontez la batterie et videz entièrement le carburant.

Choisir une assurance auto pour une voiture hors d’état de rouler

Rappelons-le, même s’il est possible de résilier le contrat d’assurance auto d’un véhicule immobilisé, il s’agit là d’un risque important. Deux options s’offrent donc à vous pour couvrir votre véhicule hors d’état de rouler :

Opter pour une assurance auto au tiers

Si vous savez déjà que vous n’allez pas être au volant de votre véhicule d’aussitôt, vous pourrez choisir une assurance au tiers, appelle l’assurance de responsabilité civile. C’est d’ailleurs le minimum obligatoire pour être en règle. Cette assurance vous protégera des dégâts que votre véhicule pourrait causer aux tiers.

Attention, toutefois, car avec l’assurance au tiers, seuls les dommages corporels, matériels et immatériels causés aux tiers sont couverts. Vous n’obtiendrez aucun dédommagement pour les dommages subis par votre véhicule. De même, les blessures du conducteur ne seront pas indemnisées.

Réduire les garanties

Si vous possédez déjà un contrat d’assurance auto protecteur, comme une assurance intermédiaire ou tous risques, vous pourrez réduire le niveau de garantie pour faire des économies. Choisissez seulement les garanties nécessaires comme la garantie de responsabilité civile et la garantie incendie.

Pour apporter des changements dans votre contrat d’assurance auto, vous devez envoyer une lettre recommandée avec avis de réception à votre assureur. Dans cette lettre, vous devez détailler votre requête. Vous devrez obtenir une réponse dans les 10 jours suivant votre demande.

Bien entendu, votre assureur peut refuser votre demande. Si tel est le cas, vous pourrez envisager une résiliation de l’assurance grâce à la loi Hamon.

Enfin, pour trouver les meilleurs prix, n’hésitez pas à comparer différentes offres d’assurance auto. En comparant les garanties de différents assureurs, vous profiterez des meilleurs tarifs pour votre voiture immobilisée.