Est-il possible de souscrire une assurance auto sans franchise ?

Publié le 18 mars 2020 dans Assurance Auto

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Tous les automobilistes recherchent la même chose : bénéficier d’un bon niveau de garantie sans payer de franchise. Contrairement aux idées reçues, les franchises ne sont pas systématiquement incluses dans les contrats d’assurance auto. En effet, il est possible de souscrire une assurance auto pour laquelle il n’y a pas de franchise en cas de dommage, vous n’aurez ainsi rien à payer après le remboursement d’un sinistre. Mais qu’est-ce que la franchise en assurance auto au juste ? Comment fonctionne le contrat sans franchise ? Explications.

Définition de la franchise en assurance auto

Après avoir été remboursé pour un accident ou un sinistre, une somme peut rester à votre charge ou non. C’est ce qu’on appelle une franchise. Celle-ci est réglée dans les cas d’accidents responsables ou partiellement responsables et de certains sinistres. Si la responsabilité de l’assuré n’est pas engagée, il n’y aura aucune franchise à régler. Pour l’assureur, c’est bien plus qu’une participation financière de l’assuré. C’est aussi un gage de prévention. En partageant les frais, les assureurs arrivent à responsabiliser les assurés.

Généralement, la franchise s’exprime en pourcentage. Elle peut aussi se présenter sous la forme d’une somme fixe ou alors une combinaison des deux. De même, la franchise peut être absolue ou relative. Si elle est absolue, elle est déduite de l’indemnisation, quel que soit le montant des frais de réparation. Si elle est relative, la franchise n’est pas déduite et l’assureur ne rembourse pas les frais. Il faut également savoir que la franchise peut également être kilométrique ou en jours.

D’autre part, la franchise n’est pas obligatoire. Elle peut donc être présente partiellement ou être absente complètement. Tout va dépendre des conditions contractuelles. Si elle est présente, elle doit être contractualisée et énoncée dans les conditions. Aussi, selon le Code des Assurances, la seule franchise obligatoire est celle relative au sinistre « catastrophe naturelle ». D’après l’article A125-1, une franchise de 380 euros est automatiquement appliquée pour ce sinistre.

Pourquoi choisir une assurance auto sans franchise ?

L’assurance auto sans franchise a de nombreux avantages, même si elle fait grimper la cotisation. Il s’agit là d’une formule confortable qui vous permet de bien définir vos besoins en termes de protection et de respecter votre budget.

Avec cette option, vous avez droit à une indemnisation totale des dégâts. Pour savoir quel contrat d’assurance auto sans franchise est le plus avantageux en termes de tarifs, il est nécessaire de comparer les offres et les conditions de différents assureurs.

Souscrire une assurance au tiers sans franchise

Comme nous le disions, la franchise n’a aucun caractère obligatoire. Dans la plupart des cas, le contrat d’assurance auto au tiers comprend des franchises. Or, certains assureurs proposent l’option « sans franchise » dans les formules au tiers plus, soit des formules de base renforcées avec d’autres garanties supplémentaires comme le bris de glace et la garantie assistance.

Pour calculer la prime d’assurance auto sans franchise, les assureurs se baseront sur l’indemnisation totale du sinistre.

Qu’en est-il de l’assurance tous risques sans franchise ?

La formule tous risques est sans doute la plus complète. Si vous optez pour l’assurance auto tous risques sans franchise, attendez-vous à payer votre cotisation nettement plus cher.

En effet, cette option aura une certaine répercussion sur votre prime d’assurance, car elle constituera une prise en charge financière supplémentaire par la compagnie d’assurance. Notez que cette option est intéressante seulement en cas d’accident.

Le cas des jeunes conducteurs

Pour les assureurs, les jeunes conducteurs présentent de risques importants. C’est pour cela que les contrats d’assurance auto qui leur sont proposés comprennent des franchises. Même si pour ce profil de conducteur, il n’y a pas moyen d’échapper aux franchises, il est toutefois possible de les négocier et donc de les revoir à la baisse.

De son côté, le jeune conducteur qui négocie ses franchises doit s’assurer d’avoir une conduite responsable. Enfin, rappelons qu’une franchise négociée à la baisse engendre automatiquement une cotisation d’assurance plus importante.

Le prix de l’assurance auto sans franchise

Concernant le coût de la cotisation, il dépend de plusieurs critères, notamment de la marque, de la puissance fiscale, de la motorisation et de l’année du véhicule, mais aussi de l’usage du véhicule.

Les assureurs s’appuient sur d’autres critères pour déterminer le prix de l’assurance auto sans franchise, comme votre âge, votre sexe, votre situation familiale, votre adresse, vos antécédents au volant et l’année d’obtention de votre permis de conduire. Le prix dépendra également de l’assureur contacté.