Quelles assurances souscrire pour vos activités sportives ?

Publié le 13 août 2019 dans Dossiers

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers la pratique d’activités sportives. L’activité sportive régulière permet non seulement de se maintenir en bonne santé physique et mentale, mais donne également la possibilité de faire de nouvelles rencontres et donc de se sociabiliser.

La pratique d’activités sportives comporte cependant des risques pour soi et pour autrui. Ces risques ne sont pas à négliger. Pour se prémunir, il convient de souscrire à une assurance dans le cadre de la pratique de sports, que ce soit pour les loisirs ou pour la compétition.

Même si cette assurance n’est aucunement obligatoire, le sportif amateur ou expérimenté ne devrait pas faire impasse sur les garanties essentielles offertes par les compagnies d’assurance. En effet, un simple manque d’attention ou l’effet de fatigue accumulée peuvent entraîner des blessures à gravité variable, envers soi-même ou envers un tiers.

Explorons ici les options d’assurance pour ceux pratiquant une activité sportive régulière.

L’assurance pour la pratique d’un sport “hors structure”

La pratique d’un sport “hors structure” ou à titre individuel signifie que l’activité sportive se fait hors de l’encadrement d’un club ou d’une association. Quelques exemples sont le coureur ou le marcheur qui profite du weekend pour parcourir quelques kilomètres pour se détendre, ou encore des amis qui improvisent un match de football dans un parc ou sur un terrain municipal.

Les pratiquants d’activités sportives hors structure sont libres de souscrire à une assurance ou pas, mais il est néanmoins recommandé d’avoir en sa possession deux types de garanties:

La garantie responsabilité civile vie privée

Celle-ci est en général comprise dans le contrat d’assurance habitation multirisques, mais elle peut aussi être souscrite à part entière. Cette assurance s’avérera précieuse dans l’éventualité où vous causez involontairement des dommages matériels ou des blessures à autrui pendant la pratique de votre activité sportive, par exemple si vous renversez quelqu’un lorsque vous êtes à vélo.

Il faut cependant noter que certaines activités sportives pourraient être exclues de votre garantie d’assurance responsabilité civile individuelle. Il vous faudra vérifier votre contrat, et, s’il se trouve que votre sport n’est pas couvert par l’assurance, vous pouvez solliciter votre assurance afin d’inclure la pratique du sport en question dans votre contrat.

La garantie des accidents de la vie (GAV)

Elle vise à vous couvrir dans le cas où la pratique d’une activité sportive vous occasionne une blessure. La garantie des accidents de la vie peut également couvrir vos enfants. Elle intervient principalement en complément des remboursements de la sécurité sociale et de la mutuelle santé, en ajoutant, par exemple, le versement d’un capital en cas d’invalidité. Certaines assurances peuvent vous proposer des options multirisques pour les loisirs, qui incluent également une couverture pour la dégradation ou le vol de vos équipements de sport.

La couverture d’assurance pour la pratique d’un sport en club ou en association

La pratique d’un sport en club offre de nombreux avantages. Le club étant lui-même adhérent à une fédération, il sera obligé de souscrire à une assurance couvrant la responsabilité civile des membres. En ce qui concerne les établissements d’activités physiques et sportives (EAPS), il faut savoir que cette assurance doit être obligatoirement affichée.

Ainsi, si vous êtes la cause de blessures ou de dégâts durant la pratique du sport, vous serez couvert par l’assurance de votre club. De même, si un autre membre du club vous blesse ou vous cause des dégâts matériels, vous serez indemnisé par l’assurance de votre club.

Il est important de prendre note que cette protection n’est applicable que pour la responsabilité civile des membres du club, et non applicable pour la responsabilité pénale si les adhérents commettent un acte détachable de la pratique sportive.

L’assurance de votre club ne vous couvrira pas si vous vous blessez vous-même. Votre club sportif a non seulement l’obligation de vous informer que vous avez tout intérêt à souscrire à un contrat d’assurance pour couvrir vos propres dommages corporels, mais il doit également pouvoir vous proposer plusieurs formules d’assurance à ces fins.

Vous pouvez donc opter pour une assurance proposée par votre club de sport mais vous pouvez aussi vous appuyer sur les garanties dont vous bénéficiez déjà dans votre vie privée, telles que les garanties accidents de la vie, l’assurance multirisque loisirs, ou la garantie individuelle accident.

La couverture d’assurance pour les stages sportifs ou les compétitions

Si vous n’êtes pas adhérent à un club ou à une association sportive mais que vous voulez suivre un stage d’initiation ou encore participer à une compétition de façon ponctuelle, sachez que les conditions de couverture sont les mêmes que dans le cas précédent.

Vous serez couvert par l’assurance responsabilité civile de l’organisateur du stage ou de la compétition, mais vous ne serez pas couvert pour les blessures que vous vous infligez vous-même (sans la responsabilité d’un tiers). Il vous faudra donc contacter votre assureur pour éventuellement compléter vos garanties personnelles, si nécessaire.

L’assurance pour les activités sportives à haut niveau de risque

Il est un fait que certaines disciplines sportives comportent davantage de risques que d’autres. Les sports tels que l’équitation, la course à pied, le roller ou le VTT sont plus exposés aux risques d’accidents car la pratique se fait sur des voies de circulation ou en pleine nature. Les skateurs et les cyclistes sont d’ailleurs considérés comme des usagers de la route par le Code de la route, mais, contrairement aux automobilistes, ils ne sont pas obligés de souscrire à une assurance responsabilité civile.

Il faut vous assurer que votre assurance multirisques habitation vous couvre pendant vos sorties. En effet, les blessures subies par des personnes percutées par un vélo lancé à toute vitesse peuvent être importantes et peuvent vous entraîner à verser des sommes conséquentes pour l’indemnisation de la victime si vous n’êtes pas assuré.

Pour toutes ces activités sportives à haut risque, il est indispensable que vous souscriviez à une garantie pour vos propres blessures corporelles.

L’assurance pour les activités sportives scolaires

Les établissements scolaires ne sont pas responsables des blessures causées ou subies par votre enfant pendant le cours de sport. Ainsi, les parents doivent donc prendre à leur charge les préjudices subis ou causés, sauf s’ils ont souscrit à une assurance scolaire.

L’assurance scolaire couvre en même temps les dégâts causés par l’enfant mais aussi les blessures qu’il pourrait lui-même se causer durant les heures d’école. Il faut cependant noter que si l’activité sportive a lieu en dehors des heures de classe et que c’est une activité périscolaire, il est obligatoire de souscrire à l’assurance scolaire, à défaut de quoi l’organisateur serait en droit de refuser l’inscription de votre enfant.