Assurance Propriétaire Non Occupant

Assurer un immeuble de rapport

Si vous venez de réaliser un investissement immobilier que vous ne comptez pas occuper, si vous venez d'acheter un appartement ou une maison en vue de la louer, prenez le temps de découvrir la garantie PNO. Si la loi Alur pour le logement de 2014, l'a rendu obligatoire pour les copropriétaires, un propriétaire bailleur lui n'y est pas soumis. Cette garantie intervient pourtant, en supplément de l'assurance (elle étant obligatoire au titre de la loi) de votre locataire, et s'avère judicieuse et sécurisante...

Pour mieux la comprendre, retour sur l'assurance propriétaire non occupant, ses garanties et ses limites.

Comparez ci-dessous les contrat PNO proposés par les assureurs :

La garantie propriétaire non occupant, pour qui ?

Votre locataire a souscrit à une assurance qui le protège en cas de sinistre au sein de votre logement. Pour vous, en tant que propriétaire, la garantie propriétaire non occupant vous apporte la possibilité d'assurer votre logement en cas de sinistre. Elle s'avère ainsi particulièrement utile lorsque l'assurance de votre locataire ou de la copropriété fait défaut...

La garantie PNO interviendra alors dans le cadre d'un dégât non pris en charge par l'assurance de votre locataire, d'un dommage survenu dans un logement vide, ou encore dans le cadre de la responsabilité civile du propriétaire non occupant.

Dommages et dégâts pris en charge par la PNO

S’il existe différents types de garantie PNO, ces dernières peuvent  vous couvrir en cas de dégâts sur les aménagements extérieurs, ainsi que le mobilier de votre logement meublé.

Cette garantie peu aussi  s'appliquer  en cas de dégâts liés à un vice de construction, d'incendie ayant touché un autre logement ou encore de dégâts liés à un manque d'entretien de votre bien.

Elle couvre éventuellement  les dommages causés par :

Le prix de l'assurance Propriétaire Non Occupant

Si la garantie pour les propriétaires s'avère moins coûteuse à l'année, qu'une assurance habitation classique, ses tarifs dépendent en réalité non seulement des compagnies d'assurances choisies, mais également des garanties auxquelles vous souhaitez souscrire.

De manière générale, le prix d'une assurance PNO  varie 70 et 160 euros de cotisation annuelle pour une garantie PNO, sans compter les différents frais de dossier pouvant être à votre charge. Attention, ce tarif ne tient pas compte de la garantie loyer impayé, qui fait l'objet d'un contrat d'assurance à part entière.

Sachez toutefois que vous pourrez déduire de votre régime foncier, le montant des allocations versées au titre de la garantie PNO, à condition que vous ayez opté pour le régime d'imposition réel.

Pour souscrire votre garantie PNO, prenez le temps de vous renseigner auprès de votre locataire afin de connaitre ses propres garanties via son assurance et donc de couvrir tous les dégâts et dommages pouvant être encourus.

Nous vous recommandons d'utiliser un comparateur pour trouver l'offre qui correspond le mieux à vos besoins spécifiques.