Assurance auto : quelle formule choisir quand on est étudiant ?

Publié le 13 décembre 2019 dans Assurance Auto

Cet article est noté
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

De nombreux jeunes font l’acquisition de leur tout premier véhicule alors qu’ils sont encore étudiants. Certes, la voiture permet de gagner en autonomie, mais elle engendre d’autres coûts, comme l’assurance auto. Rappelons qu’en France, il est obligatoire de souscrire au minimum une assurance auto au tiers.

Or, pour les étudiants et jeunes conducteurs, il n’est pas toujours évident de profiter des meilleurs prix. Vous êtes étudiant et ne savez pas quelle assurance auto choisir ? Suivez le guide !

Les étudiants sont souvent des profils à risque

Les assureurs considèrent souvent les étudiants comme de jeunes conducteurs et donc des profils à risque. Ceci, même s’il n’existe aucune définition légale du jeune conducteur, ni dans le Code de la Route ni dans le Code des Assurances.

Pour les assureurs, les jeunes conducteurs sont des automobilistes qui disposent du permis de conduire depuis moins de 3 ans ou alors ceux qui n’ont jamais été assurés. De même, ceux qui doivent repasser le permis après avoir perdu tous les points sont considérés comme des jeunes conducteurs.

Pour les compagnies d’assurance, les étudiants sont inexpérimentés et représentent donc un risque plus élevé sur la route. D’ailleurs, selon les statistiques officielles de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), rien qu’en 2015, 22% des accidents mortels concernaient des jeunes de 15 à 29 ans et environ un accident mortel sur 5 implique un jeune conducteur.

Des difficultés à s’assurer !

C’est parce qu’ils sont considérés comme des jeunes conducteurs que les étudiants éprouvent des difficultés à trouver un assureur acceptant de les couvrir à des tarifs accessibles. Dans la plupart des cas, une surprime est appliquée lors des 3 premières années d’assurance. Si aucun sinistre n’a lieu, la surprime tombe à 50% lors de la deuxième année, puis à 25% la troisième année.

Pire encore, les assureurs peuvent même refuser la demande de souscription à l’assurance auto. Heureusement, certains assureurs proposent des contrats adaptés à votre profil et à votre budget. Pour cela, ils se basent sur plusieurs critères, dont le type de véhicule, la puissance, le profil du conducteur, son lieu de résidence et ses antécédents de conduite.

Par ailleurs, il faut savoir que la conduite accompagnée préalable au passage du permis de conduire vient donner une garantie supplémentaire aux assureurs qui considèrent que le risque est moindre lorsque la personne a déjà conduit pendant une période donnée avec un tuteur. Il est possible que la surprime soit réduite.

Enfin, soulignons que les compagnies d’assurance qui acceptent de couvrir les étudiants en matière d’assurance auto exigent généralement un certificat de scolarité.

Étudiant : bien choisir son assurance auto

Comme pour le contrat classique, l’assurance auto étudiant peut être personnalisée. Vous pourrez choisir entre les 3 formules suivantes :

  • L’assurance auto au tiers : en France, c’est le minimum obligatoire pour les véhicules terrestres à moteur. Cette garantie couvre la responsabilité civile et donc les dommages corporels, matériels et immatériels causés aux tiers dans le cadre d’un accident de la circulation.
  • L’assurance auto intermédiaire : elle couvre la garantie de responsabilité civile et comprend d’autres garanties utiles comme la garantie incendie, la garantie vol et la garantie vandalisme. Elle n’est pas complète, mais s’avère très intéressante pour les étudiants.
  • L’assurance auto tous risques : sans conteste, c’est la formule la plus protectrice. Le niveau de couverture est élevé et plusieurs garanties sont incluses dans le contrat. Vous pourrez être indemnisé pour les dommages corporels et matériels subis même en cas d’accident responsable.

Assurance auto étudiant, quelles dispositions particulières ?

En tant qu’étudiant, vous pourrez bénéficier de certaines dispositions particulières. Les mutuelles étudiantes, par exemple, proposent des tarifs préférentiels pour des niveaux de garantie intéressants. De même, certains assureurs proposent des offres de bienvenue pour les étudiants et jeunes conducteurs.

À vous également de savoir négocier les prix. D’autres assureurs proposent des formules spéciales pour les personnes aux revenus limites. On parle notamment de l’offre « tiers étendu » qui comprend quelques garanties supplémentaires comme la garantie personnelle du conducteur.

D’autres solutions sont généralement proposées aux étudiants lors de la souscription de l’assurance auto comme la prise en charge des frais de transport en cas d’accident et d’impossibilité de rentrer par un autre moyen, l’assurance auto au kilomètre, le versement d’une caution en échange de la baisse de la prime d’assurance auto, le prêt d’un véhicule en cas d’immobilisation du véhicule assuré, la prise en compte du bonus des parents et les réductions de bienvenues.

Consulter l’assureur auto des parents

Pour réduire les coûts de votre assurance auto étudiant, vous pourrez déjà consulter l’assureur auto de vos parents qui dispose déjà d’un historique de la famille et qui pourra faire un geste commercial.

Si vous venez d’obtenir votre permis de conduire, vous pourrez vous inscrire comme conducteur secondaire du véhicule de vos parents. Une simple formalité qui vous permettra d’accumuler un historique auprès des compagnies d’assurance.

Comparez les offres pour profiter des meilleurs prix

En comparant les formules d’assurance auto, vous pourrez trouver les garanties qui correspondent le mieux à vos besoins et à votre budget. Si vous estimez que vous payez trop cher actuellement, pensez à résilier votre contrat et à opter pour une autre couverture plus complète à un meilleur prix !