Quelle indemnisation en cas de véhicule endommagé par la grêle ?

Voiture endommagé par la grêle

Les impacts de grêle lors d’un orage peuvent causer de sérieux dommages à votre véhicule s’il est en stationnement à l’extérieur. En quelques
secondes seulement, le pare-brise peut être fissuré, la carrosserie
endommagée et les vitres brisées. Qu’il s’agisse dedégâts mineurs ou de
dégâts considérables, il est important de se renseigner sur l’indemnisation
de votre voiture abimée par la grêle. Zoom sur les conditions pour être
indemnisés en cas de véhicule endommagé par la grêle !

L’assurance auto tous risques

Si vous disposez d’une assurance auto tous risques, la prise en charge des
dommages sera totale. Vous aurez, toutefois, à vous acquitter d’une
franchise de 200 euros en moyenne. Cela va dépendre de la garantie en jeu.
Si c’est la carrosserie qui est endommagée, c’est la garantie dommage tous
accidents qui interviendra.

Si ce sont les vitres qui ont été endommagées,
c’est la garantie bris de glace qui vous permettra d’être remboursé du
montant des réparations.

L’assurance au tiers

Si vous disposez d’une assurance au tiers, vous n’aurez droit à aucune
couverture. Certains contrats d’assurance au tiers comprennent des
garanties bris de glace, vol et incendie. Ces garanties spécifiques peuvent
couvrir les dommages causés aux pare-brise et aux surfaces vitrées.

Si vous avez souscrit l’assurance tiers et la garantie catastrophe naturelle, vous pourrez alors bénéficier d’une indemnisation en cas de dommages. Ces
dommages doivent être causés par l’orage de grêle déclaré comme catastrophe naturelle. Enfin, il faut savoir que la garantie assistance 24h/24 permet  d’être remorqué et d’obtenir un véhicule de remplacement si le véhicule endommagé est immobilisé.

Les démarches pour déclarer un sinistre

Vous devez déclarer le sinistre à votre assureur auto dans les 5 jours
suivants la connaissance des dommages. Dans une lettre recommandée avec
accusé de réception, vous devez décrire les évènements et les dommages.
Afin de procéder à l’indemnisation, votre assureur peut vous demander de
fournir un certificat d’intempéries délivré par Météo France, ce qui coûte
73,20 euros. Il peut également vous demander de présenter des coupures de
presse de votre région évoquant l’épisode de grêle.

Avant de vous indemniser, l’assureur enverra un expert sur les lieux pour
évaluer le montant des dommages matériels et pour confirmer la cause des
dégâts. Suite à cela, vous pourrez réaliser les réparations chez le
garagiste de votre choix en avançant l’ensemble des frais de réparation ou
vous rendre chez un garagiste agréé par votre assurance auto et ne payer
que la franchise.

Quoi qu’il en soit, effectuez les démarches à temps et
fournissez le maximum d’informations à votre assureur pour que vous soyez
indemnisés au plus vite.

Enfin, il peut arriver que votre véhicule ne soit pas considéré comme
réparable, la valeur des réparations dépassant la valeur estimée du
véhicule.

 

Dans ce cas précis, il vous faudra choisir entre céder votre
véhicule à votre compagnie d’assurance afin d’être indemnisé à hauteur de
la valeur du véhicule avant l’intempérie ou garder le véhicule, dont la
valeur de l’indemnisation correspondra au classement épave.

Nos autres publications autour de l'assurance auto